Le rituel du layering : mode d’emploi

ateliersaunaturelBLOG, Conseils au naturel

layering

Le layering, c’est LA routine de beauté dont en entend énormément parler depuis quelques temps. 

Pour conserver une peau jeune, pure et belle, les Japonaises ont élaboré une culture de soins traditionnels dénommé « layering », un mot anglais qui signifie « superposition en plusieurs couches ». Le mot ‘couches’ est relatif aux différents soins appliqués à la peau où chaque soin apporte un bienfait à la peau. On parle de  layering japonais , mais en réalité, la méthode d’application de soins en plusieurs couches est pratiquée à travers toute l’Asie.

C’est un rituel qui dure de 5 à 10 minutes, le soir et 2 minutes le matin. Certaines étapes peuvent être regroupées.

La promesse ? En réalisant minutieusement les 7 étapes du layering, on résout ses problèmes de peau (excès de sébum, acné ou sécheresse cutanée), on hydrate en profondeur et on donne de l’éclat au teint. La peau de l’épiderme mettant presque un mois à se renouveler, ne soyez pas trop impatients de voir les résultats : un soin efficace est un soin effectué régulièrement !

7 étapes sont préconisées pour le soir. Le matin, vous débutez à l’étape 3, vous avez déjà démaquillé et nettoyé la veille!

Voici les 7 étapes du layering  traditionnel (que vous trouverez regroupées et simplifiées en mode slow cosmétique, en suivant ce lien : )

Etape 1 : le soir : démaquillage à l’huile

Le démaquillage, même si vous n’êtes pas maquillée, est  être une étape quotidienne essentielle le soir car notre peau subit  une pollution toujours plus forte. D’ailleurs vous pourrez retrouver les traces de la pollution sur votre coton démaquillant qui après une journée sera bien noir.

Avec quoi se démaquiller ?

Le démaquillant le plus efficace est l’huile. En effet, la seule chose qui permette de démaquiller en profondeur est un corps gras. Une huile végétale démaquille parfaitement fond de teint, eye liner, mascara même waterproof.  Choisissez une huile végétale bio de préférence  et adaptée à votre peau.
Parmi les plus utilisées, il y a l’huile de jojoba qui convient bien aux peaux grasses, mixtes et/ou acnéiques, pour les peaux sensibles, sèches ou ridées, l’huile d’amande douce convient bien. Mais on peut tout aussi bien utiliser de l’huile d’olive, de sésame, de noyau d’abricot ou de coco, moins onéreuses.

Comment se démaquiller ?

Après s’être lavé au savon, rincé et séché les mains, versez de l’huile au creux de vos mains et massez doucement tout votre visage et le cou avec. Pour les yeux maquillés, quelques gouttes de cette même huile sur un coton suffiront à enlever le maquillage. Rincer ensuite le visage à l’eau claire.

Etape 2 : le nettoyage

Un nettoyage en profondeur permet de dissoudre le surplus d’huile végétale et le restant d’impuretés.

Comment nettoyer sa peau ?

Imbibez un coton ou un disque démaquillant lavable d’une eau florale. Passez-le sur la totalité de votre visage et de votre cou. Répétez plusieurs fois ce geste, en changeant de coton ou en imbibant à nouveau votre disque démaquillant lavable d’eau florale. Ils ne doivent  plus être sales. Les magasins bio vendent des disques démaquillants réutisables et lavables en machine. C’est plus écologique et économique.

Utiliser de l’eau florale permet d’éviter l’eau du robinet. Cette dernière est en effet plus ou moins calcaire selon les régions, or le calcaire est agressif pour notre peau, générant boutons, rougeurs, sécheresse et tiraillement.

Pour démultiplier l’effet nettoyant sans agresser la peau, on peut s’aider d’une éponge Konjac.

Etape 3 : la lotion

La lotion resserre les pores, tonifie et rééquilibre la peau.

Quelle lotion utiliser ?

Vous pouvez utiliser une lotion vendue dans les gammes de la cosmétique bio mais une eau florale vendue sous forme de spray fait aussi bien l’affaire. Il est aussi possible d’utiliser un vinaigre de lavande (très facile à faire soi-même – voici la recette), très tonique, cicatrisant, antibactérien et astringent.

La plupart des eaux florales sont toniques, elles possèdent en plus, selon les plantes que l’on utilise, des propriétés apaisantes, cicatrisantes, décongestionnantes, adoucissantes, purifiantes. Vous pouvez utiliser la même que celle de l’étape 2 ou une différente pour bénéficier d’autres propriétés.

Vaporiser la lotion ou l’eau florale ou le vinaigre de lavande sur votre visage et laissez agir quelques secondes. Laissez sécher à l’air libre ou tamponnez le surplus à l’aide d’une serviette en coton.  

Parmi les plus utilisées, on trouve :
– l’eau florale de lavande, tonique, cicatrisante, purifiante, apaisante. Idéale pour les peaux mixtes, grasses ou à tendance acnéiques.
– l’eau florale de rose de Damas, régénérante, raffermissante, tonique, cicatrisante. Idéale pour les peaux matures ou sèches.
– l’eau florale de camomille romaine, apaisante, régénérante, anti-inflammatoire. Idéale pour les peaux sensibles ou irritées.

Etape 4 : le sérum

Le sérum est un soin traitant (appelé aussi fluide). Choisissez un sérum qui conviennent à vos besoins : purifiant, réparateur, anti-ride….

Quel sérum choisir ?

L’aloe vera est par exemple un sérum 100% naturel. Anti-inflammatoire, hydratant, purifiant, désinfectant. Vous pouvez aussi acheter votre sérum dans un magasin de cosmétiques bio. Une noisette de sérum suffira pour le visage et le cou. Appliquez-le avec le bout des doigts. Patientez quelques minutes avant de passer à l’étape 5, le temps que le sérum pénètre bien dans l’épiderme. 

Etape 5 : le contour des yeux

Il est important que le contour des yeux reçoive un soin spécifique. C’est en effet une zone très sensible car c’est l’endroit où la peau du visage est la plus fine.

Quel soin choisir ?

Vous pouvez choisir un sérum, un gel ou une crème spéciale Contour des yeux. Sinon quelques ingrédients bruts peuvent faire l’affaire :
– le gel d’aloe vera : tenseur naturel, anti-cernes
– l’eau florale de bleuet, ultra efficace contre les cernes. Le bleuet calme et apaise les yeux cernés et leur donne un regard reposé plus serein.
– l’huile végétale de calophylle (= tamanu), facilite la circulation sanguine. Réparatrice, elle favorise la régénération des tissus cutanés et apporte souplesse et élasticité à la peau.
– l’huile végétale de son de riz, calmante, lissante, active la micro-circulation. Elle permet d’atténuer l’aspect des poches ou des cernes sous les yeux

Comment utiliser son soin contour des yeux ?

Prenez une petite goutte de ce sérum et appliquez-le matin et soir en massage circulaire doux sur le contour des yeux.

Etape 6 : la crème hydratante  

La crème hydratante complète les effets du sérum. Appliquez une noisette de crème sur l’ensemble du visage et du cou.

Quelle crème choisir ?

Choisissez une crème bio convenant à votre type de peau. Vérifiez la liste des ingrédients la composant (INCI).  Souvent les compositions les plus simples, avec un minimum d’ingrédients de qualité, sont aussi les plus efficaces.
Pour comprendre la composition d’un cosmétique et savoir repérer les ingrédients les plus problématiques, vous pouvez consulter ce lien :
Cosmétique : décrypter la liste INCI Partie 1

A la place d’une crème, vous pouvez utiliser une huile végétale.

 C’est en effet l’huile qui hydrate, par ses qualités couvrantes et protectrices, elle empêche l’eau contenue dans la peau de s’évaporer. En ce sens, l’huile est hydratante. Une crème contenant environ 75 % d’eau et 25% d’huile sera moins hydratante qu’une huile végétale (l’eau ne peut pas pénétrer dans la peau, par contre l’huile peut retenir l’eau présente dans l’épiderme profond et donc empêche la peau de se déshydrater).  

Quelle huile végétale utiliser ?

Vous pouvez utiliser celles de l’étape n°1, sinon, voici d’autres possibilités :
– l’huile de coco (=beurre de coco) : convient à toutes les peaux, nourrissante, apaisante et douce.
– l’huile de noyau d’abricot :  pour un teint lumineux, régénérante, revitalisante et tonique

Etape 7 : le baume à lèvres

Le baume à lèvres hydrate les lèvres et les protège du vent, du froid, de la sécheresse..

Quel baume choisir ?

Vous pouvez choisir un baume bio du commerce. Sinon le beurre de karité brut constitue en lui-même un excellent  baume à lèvres. Il est hydratant, cicatrisant et apaisant. Prenez une noisette de beurre de karité et faites la chauffer entre la paume de vos mains. Appliquez ensuite sur les lèvres, le surplus peut être utilisé pour hydrater vos mains.

BIBLIOGRAPHIE : Layering, secret de beauté des japonaises, d’Élodie-Joy Jaubert, aux éditions La plage, 2013.

Quelques conseils 

Prendre soin de sa peau -et construire sa routine layering- demande plusieurs diagnostics préalables : en premier lieu, il vous faudra impérativement savoir quel est votre type de peau et quels sont vos besoins prioritaires.

Pour répondre à ces demandes, j’ai mis en place des RDV individuels qui vous permettront de connaitre votre type de peau (à l’aide d’un diagnostique de peau approfondi), d’analyser vos besoins afin de concevoir un rituel beauté personnalisé.
Pour un RDV à distance (rdv via Skype ou rdv téléphonique) : 
RDV à distance -Mes soins beauté slow ou dermo-cosmétiques naturels.
 
Pour un RDV sur Nantes :  Coaching beauté slow –Ma routine de beauté naturelle

Pour un rituel slow et simplifié : Le rituel du layering en mode slow simplifié