Fabriquer son spray purifiant aux huiles essentielles

ateliersaunaturelBLOG, Recettes

purifiant

Créer et utiliser chez soi un spray purifiant pour assainir sa maison et prévenir les maux de l’hiver, c’est facile mais en respectant certaines règles. 

  1. Créer un spray avec de 1 à 3 huiles essentielles seulement

La recette

– Alcool à 70° : 35 ml  (l’alcool est une bonne base pour désinfecter l’air de votre maison.)
– Eau : 15 ml

– 30 gouttes en tout d’1 à 3 huiles essentielles maximum
– Contenant nécessaire :  un flacon-spray en verre ou en plastique rigide (vous pouvez recycler un vieux flacon de parfum ou d’eau de Cologne).

PRÉPARATION

Versez 35 ml d’alcool à 70° et 15 ml d’eau dans un flacon-spray, puis ajoutez les 30 gouttes d’huile essentielle. Agitez le flacon environ 20 secondes afin de bien mélanger les ingrédients. Puis étiquetez votre flacon : nom, date, huile(s) essentielle(s) utilisée(s). Se conserve 6 mois à température ambiante.

UTILISATION

Bien agiter avant emploi. Vaporisez votre pièce (environ 3 pressions pour une pièce de 15 m2).  Les huiles essentielles sont actives immédiatement et pendant plusieurs semaines. Donc n’abusez pas du spray au risque d’étouffer l’air de particules d’huiles essentielles. Diffuser trop d’huile essentielle reviendrait à ajouter davantage de pollution dans nos intérieurs (cf article du blog : pollution de nos intérieurs) . 

2. Quelles huiles essentielles utiliser pour créer un spray purifiant atmosphérique ?

Huile essentielle de citron (Antiseptique et antiviral, élimine les odeurs )
Huile essentielle de pamplemousse (antiseptique atmosphérique, anti-infectieuse, antibactérienne.
Huile essentielle de tea tree appelée aussi arbre à thé (antibactérienne à large spectre,antivirale, immunostimulante)
Huile essentielle de ravintsara (antibactérienne à large spectre, antivirale, immunostimulante, expectorante)
Huile essentielle d’eucalyptus radié (antibactérienne, antivirale, expectorante) 

3. Certaines huiles essentielles sont à éviter en diffusion atmosphérique

  • Les huiles essentielles dermocaustiques telles que l’huile essentielle de sarriette des montagnes, d’origan compact, de giroflier, de cannelier de Ceylan (écorce)…
  • Les huiles essentielles neurotoxiques (présence de camphre) telles que l’huile essentielle de romarin officinal à camphre, de romarin officinal à verbénone, de romarin officinal à 1-8 cinéole…

Certaines huiles ne se diffusent pas seules :

  • Les huiles essentielles irritantes telles que l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux, de litsée citronnée, de lemon-grass, de pin sylvestre… Les mélanges d’huiles essentielles sont recommandés (par exemple tea tree + pin sylvestre).

4. On fait attention aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 3 ans et aux animaux 

  • L’utilisation du spray est déconseillé au 1er trimestre de grossesse
  • Ne pas pulvériser en présence d’un bébé, d’un enfant de moins de 3 ans ou d’un animal. L’enfant doit être dans une autre pièce et attendre 15 minutes avant de remettre l’enfant dans la pièce où vous avez fait la pulvérisation (idem pour l’animal). 
  • Prudence chez les personnes asthmatiques.

5. On en profite pour aérer !

Au quotidien : Aérer les pièces au moins deux fois 10 minutes par jour, même par grand froid. Et oui ! l’air est plus pure dehors que dedans…