Fabriquer sa crème solaire maison

ateliersaunaturelBLOG, Recettes

crème solaire

Minérale et naturelle, faite à base d’huiles et de beurre, cette recette vous permet de fabriquer un écran solaire écologique ayant un indice de protection solaire d’environ 30. Elle est aussi efficace que les produits commercialisés mais sans les filtres chimiques toxiques pour notre santé et pour l’environnement.   Les crèmes solaires traditionnelles contiennent en effet des perturbateurs endocriniens qui dérégulent nos systèmes hormonaux, et des composants dérivés du pétrole qui polluent les mers.

Ma crème solaire maison 100% naturelle : indice 30

½ cuillère à soupe de cire de candelilla (ou 1 cuillère à soupe de cire d’abeille)
4 cuillères à soupe de beurre de karité
4 cuillères à soupe d’huile de coco
2 cuillères à soupe de poudre d’oxyde de zinc (vérifier qu’elle est sans nanoparticules)
1 cuillère à soupe d’huile de tournesol (ou olive, sésame, jojoba, pépins de framboise rouge)
Une cuillère à thé de vitamine E
5 gouttes d’huile essentielle de lavande fine (lavandula angustifolia) : facultatif

Préparation
  1. Faites fondre dans un bol au bain marie la cire choisie
  2. Lorsque la cire est fondue, ajoutez dans le bol (toujours au bain marie) le beurre de karité et l’huile de coco.
  3. Lorsque l’ensemble est liquide, sortir le bol du bain marie et laissez refroidir quelques minutes (au réfrigérateur ou quelques secondes au congélateur).
  4. Lorsque la préparation commence à se figer sur les parois du bol, ajouter l’oxyde de zinc, l’huile de tournesol, la vitamine E et l’huile essentielle de lavande vraie en mélangeant bien entre chaque ajout.
  5. Couler la préparation dans un pot et laisser refroidir avant utilisation. Vous pouvez laisser reposer le mélange au moins une journée avant de l’utiliser.
  6. Cette crème se conserve environ 3 à 4 mois.

Zoom sur les ingrédients utilisés :

L’oxyde de zinc
Filtre protecteur anti-UV. Il forme un film opaque qui reflète les UV. C’est aussi un ingrédient de base du maquillage utilisé comme colorant blanc. Antibactérien naturel, il lutte également contre le développement des bactéries sur les peaux à problèmes.  

Précautions à prendre lorsqu’on utilise l’oxyde de zinc :
  1. Privilégiez un oxyde de zinc de haute qualité qui est spécifiquement pour des applications cosmétiques.
  2. Assurez-vous qu’il est non micronisé ou classé comme nano-particules (les nano-particules peuvent être absorbées dans la circulation sanguine, ce qui peut créer des problèmes de santé).
  3. Faites preuve de prudence lorsque vous mesurez et mélangez, pour ne pas inhaler la poudre. Certaines personnes vont utiliser un masque anti-poussière pour assurer qu’ils ne pas inhaler la poudre.

Beurre de karité 
Doté d’un indice de protection solaire (IP ou SPF) de 6, il protège la peau du soleil grâce à certains de se composants (karitène, Vitamine A, alcools terpéniques) qui absorbent une partie des rayons UV et renforcent l’activité des filtres solaires. Anti-inflammatoire, il prévient les allergies au soleil et prolonge le bronzage. Il hydrate et nourrit la peau en profondeur.

Huile de coco
Dotée d’un indice de protection solaire (IP ou SPF) de 8, elle est en plus très nourrissante. Elle apaise, calme les rougeurs et soulage les peaux échauffées par le soleil. Elle parfume aussi délicatement les cosmétiques.

Vitamine E
Conservateur naturel, antioxydant, elle permet d’éviter le rancissement des huiles et beurres végétaux.

L’huile essentielle de lavande fine
Dotée d’un indice de protection solaire (IP ou SPF) de 6, elle est régénératrice et cicatrisante pour la peau.

Précautions d’utilisation

La recette ci-dessus est une recette facile à faire soi-même. Mais elle n’est pas forcément adaptée à tout type de situation.
On ne peut en effet déterminer avec certitude son indice de protection solaire, ce qui rend sa capacité de protection peu fiable. Pour les enfants, utilisez plutôt une crème solaire bio du commerce (dont l’indice de protection est testé par un laboratoire).