Extrait de pépins de pamplemousse, comment bien le choisir et l’utiliser ?

ateliersaunaturelBLOG, Conseils au naturel

pomelo

L’Extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est un antimicrobien naturel puissant. Il est actif sur environ 800 souches de bactéries et virus et un grand nombre de parasites unicellulaires. Il est donc très efficace quand il est de qualité. 

Des extraits de pépins de pamplemousse de différentes qualités

La qualité de l’EPP varie en fonction de la variété du pamplemousse utilisé, du mode de production et de la concentration finale en EPP. Nous trouvons en vente alors des EPP de qualité parfois douteuse avec des concentrations minimes en pépins de pamplemousse.

Zoom sur la fabrication de l’extrait de pamplemousse

L’EPP est normalement produit à partir des pépins du Citrus paradisi mais on peut utiliser le Citrus maxima ou grandis, qui donneront un EPP de moindre qualité. Le mode d’extraction le plus fréquent est le suivant : les pépins sont séchés et réduits en poudre puis dilués dans de l’eau, de l’alcool ou de la glycérine. En fonction du mode de production, on obtient un extrait de pépins de pamplemousse plus ou moins concentré et donc plus ou moins efficace.

Alors comment choisir son extrait de pépins de pamplemousse sans se tromper ?

1. Assurez-vous qu’il s’agit bien de pépins de Citrus paradisi.
2. Privilégiez les extraits ou macérats obtenus sans solvant chimique, sans alcool et de préférence avec de la glycérine végétale, sans pulpe ou péricarpe, sans ajout de bioflavonoïdes ou de vitamine C.
3. Choisissez de préférence la forme liquide, a priori plus pure et plus efficace que les comprimés.
4. Vérifiez qu’il n’y ait aucun additif autre qu’un conservateur inoffensif. Méfiez-vous : on retrouve parfois dans un certains EPP des conservateurs chimiques comme le chlorure de benzalkonium ou pire le triclosan voire des parabens.

Idéalement, un EPP ne devrait contenir exclusivement que  :

– Un extrait concentré de pépins de pamplemousse
– De la glycérine
– un antioxydant comme par exemple de l’acide ascorbique Vitamine C

Voici 3 exemples d’extraits de pépins de pamplemousse de très bonne qualité :

– Le Citrobiotic EPP Bio
– L’Extrait de pépins de pamplemousse DIOTER
– Le QuantaEPP de Phytoquant

Comment utiliser son extrait de pépins de pamplemousse ?

Utilisation par voie externe

Précautions
En règle générale, il ne faut pas utiliser l’extrait de pépins de pamplemousse sans le diluer dans de l’eau. Parfois on le dilue dans l’huile (notamment l’huile d’amande douce, l’huile d’olive, l’huile de sésame ou l’huile d’avocat).
Évitez tout contact de l’extrait de pépins de pamplemousse avec les yeux car cela peut engendrer des irritations. Si cela vous arrive malgré tout, rincez les yeux immédiatement avec de l’eau tiède et consultez éventuellement un médecin. On ne met jamais d’EPP pur sur les parties génitales ou sur les muqueuses. Ne mettez jamais d’extrait non dilué dans les narines.
Si vous utilisez des préparations à base d’extrait de pépins de pamplemousse, lisez toujours les posologies et les indications écrites sur le flacon. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin, pharmacien ou thérapeute.

Aphtes

Pour lutter contre ces petites ulcérations parfois très douloureuses, rincez-vous la bouche plusieurs fois par jour avec 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse diluées dans un verre d’eau. Vous pouvez en plus badigeonner l’aphte avec un bâtonnet trempé dans 2 gouttes d’extrait diluées dans 1 cuillère à soupe d’eau.

Désinfection de la brosse à dent

La brosse à dent est imprégnée de bactéries, l’extrait de pépins de pamplemousse est bien adapté pour tuer les germes indésirables et éviter des infections de la bouche. Mettez 10 gouttes de produit dans un verre d’eau, mélangez bien et plongez-y votre brosse à dent pendant au minimum 15 minutes. Rincez abondamment votre brosse à dent avant de la réutiliser, pour être sûr d’avoir éliminé tous les germes.

Rhume

Badigeonnez doucement le conduit nasal à l’aide d’un coton imbibé d’un mélange composé de 3 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse et de 2 cuillères à soupe d’eau plusieurs fois par jour. Ne mettez jamais d’extrait non dilué dans les narines. 

Mal de gorge, pharyngite, angine

Gargarisez-vous 5 à 6 fois dans la journée avec un mélange composé de 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse diluées dans un verre d’eau tiède.

Acné, boutons, impuretés de la peau

Mouillez-vous bien le visage, versez environ 5 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse sur vos mains encore humides et massez-vous le visage. Laissez pénétrer pendant quelques instants, ensuite lavez-vous le visage à grande eaux et séchez-le. Cela peut picoter un peu, signe d’un nettoyage en profondeur. Évitez tout contact de l’extrait de pépins de pamplemousse avec les yeux car cela peut engendrer des irritations. Si cela vous arrive malgré tout, rincez les yeux immédiatement avec de l’eau tiède et consultez éventuellement un médecin.

Pellicules du cuir chevelu

Ajoutez 15 gouttes d’EPP au moment du shampoing.

Urticaire, psoriasis, zona, eczéma sec

Appliquez sur les démangeaisons un mélange de 10 gouttes du produit pour 2 cuillères à soupe d’eau. Observez la réaction et continuez en cas d’amélioration.

Verrues

Faire disparaître des verrues demande un peu de patience, mais l’EPP s’avère efficace. Versez deux fois par jour quelques gouttes du produit sur la verrue à l’aide d’un bâtonnet (pour éviter de toucher la peau autour de la verrue)

Durillons

Un bain de pieds chaud, enrichi de 30 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse pendant 5 à 10 minutes facilite l’élimination des durillons top épais et permet aussi de désinfecter les pieds.

Cors

Mettez 1 à 2 fois par jour une goutte d’extrait de pamplemousse pur sur le cor. 

Utilisation par voie interne

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI et INTERACTIONS par voie interne
Déconseillé en cas de gastrites et ulcères. En cas de prise de médicament, demandez conseil à votre médecin, pharmacien, thérapeute. Il y a en effet quelques médicaments qui pourraient présenter des interactions avec le jus de pamplemousse, notamment en cas de prise d’immunosuppresseurs, avec certains antihypertenseurs, les statines, les antiviraux, ou certains antidépresseurs .

Chez l’enfant de moins de 6 ans, il est déconseillé de faire avaler un EPP sans le diluer dans un verre d’eau.

Mode d’emploi par voie interne 

La posologie dépend de la teneur en flavonoïdes et de la dilution du produit. Le mieux est de se référer aux indications inscrites sur le produit ou sur son emballage. 

Maux de l’hiver

Ces propriétés largement prouvées par  les études scientifiques permettent aux EPP de bénéficier d’une allégation officiellement autorisée : « Aide à combattre les refroidissements, favorise la résistance de l’organisme, soutient le système de défense ».
Dosage : suivre les conseils d’utilisation indiqués sur le flacon. Habituellement, il s’agit de prendre 2 à 3 fois par jour, 3 à 15 gouttes du produit dilué dans un peu d’eau.

Infections du système digestif, diarrhée, vomissements, douleurs abdominales

Dosage : suivre les conseils d’utilisation indiqués sur le flacon. Habituellement, il s’agit de prendre 2 à 3 fois par jour, 3 à 15 gouttes du produit dilué dans un peu d’eau.

Pour plus d’information

Shalila Sharamon, Bodo Baginski, Secrets et merveilles du pamplemousse, librairie de Médicis, 1997
https://www.alternativesante.fr/pepin-de-pamplemousse/la-verite-sur-le-pepin-de-pamplemousse
http://academie-medicale-montaigne.e-monsite.com/medias/files/extrait-pepins-de-pamplemousse-doc-scientifique-reservee-aux-therapeutes.pdf
https://www.consoglobe.com/pepins-de-pamplemousse-quels-sont-les-benefices-sante-relire-cg